Sun

07

Sep

2014

Un message du Dr MITA à ses confrères médecins de Kodaira Pourquoi ai-je quitté Tokyo ?

Read More 1 Comments

Fri

18

Jul

2014

Témoignage d’une « réfugiée volontaire » à Hokkaido.

Read More 0 Comments

Sat

01

Feb

2014

J’avais le sentiment que le gouvernement nous laissait tomber

Après la catastrophe de Fukushima, une lycéenne quitte la préfecture d’Ibaraki pour pouvoir assurer son avenir

Read More 0 Comments

Wed

27

Nov

2013

Ne pas jouer ici plus d’une heure

Un parc à Fukushima: N’amenez pas ici les enfants de l’âge de la classe élémentaire ou moins.

Read More 0 Comments

Tue

12

Nov

2013

BREAKING NEWS: Thyroid Malignant Cases Spiked from 44 to 58 among Fukushima Children

Now 58 children have malignant thyroid tumors.

Read More 0 Comments

Fri

01

Nov

2013

Une maman décide de quitter Fukushima:" On ne pouvait tout simplement plus vivre dans un endroit où les enfants ne se sentaient pas en sécurité"

Read More 1 Comments

Mon

28

Oct

2013

Les fermiers Fukushima négocient avec Gouvernement japonais ( le 6 juin 2013)

The video about Fukushima farmer's discussion with the governemnt officials is now in French! For the English version please visit here

Read More 0 Comments

Fri

18

Oct

2013

Comment les adolescents japonais ont-ils perçu la catastrophe nucléaire?

L’impact de l’accident nucléaire apparaît dans les oeuvres artistiques d’adolescents, comme en témoigne un professeur de lycée

Read More 0 Comments

Fri

20

Sep

2013

Vivre à Fukushima: s’informer, mesurer et éviter

Comment vivre à Fukushima-ville ?(60 km de la centrale) Où vont finalement aller les sacs de sol contaminé ?

Read More 0 Comments

Fri

14

Jun

2013

France et Fukushima: Ensemble pour un avenir meilleur - Ce que nous pouvons apprendre du Laos afin de l'enseigner à Fukushima

Le 1 Juin 2013, Mr Sensuke Shishodo, ancien directeur d’une école primaire a fait un exposé à l’école normale supérieure de Paris au sujet des enfants de la ville de DATE et de ce qu’il pense être le plus important dans l’éducation des enfants après le désastre de mars 2011 au Japon.

La ville de DATE est située à environ 50 km de la centrale nucléaire endommagée Fukushima Dai Ichi mais elle a été sévèrement affectée par les radiations.

Read More 0 Comments

Tue

21

May

2013

exposé " Enseigner à Fukushima" & atelier & piquenique à l'ENS

Read More 0 Comments

Fri

17

May

2013

Fukushima: Le nombre d’enfants de moins de 18 ans qui se sont présentés aux examens de la thyroïde a diminué en janvier 2013.

Jeunes présentant leur carte photo Minpo News
Jeunes présentant leur carte photo Minpo News

Sur un total de 360.000 enfants de moins de 18 ans convoqués pour un examen de la thyroïde fin janvier 2013, 150.000 se sont présentés, selon la préfecture de Fukushima.
Cela signifie que seuls 42% des enfants appelés à subir le test en ont bénéficié.
Dans le village de Iitate, dont toute la population d’environ 6.000 personnes a du être évacuée de suite après l’accident, 84 % (917 enfants) des 1.090 enfants de moins de 18 ans ont subi le test en 2011. L’année suivante, ce pourcentage est tombé à 48% (280 enfants).

La raison en est peut-être que les gens commencent à croire en la propagante sécuritaire qui leur dit:« il n’y a aucun problème de santé provoqué par les radiations». Ou bien qu’ils vont subir le test ailleurs, ou bien simplement qu’ils n’ont pas confiance au gouvernement, mais rien n’est certain à ce sujet.

 

Read More 0 Comments

Fri

10

May

2013

Beaucoup de chevaux malades à Iitate

Ecrit par Michitaka Kobayashi
Photos de Osamu Nakamura

 "Shinsai no ato" issuded in 20 Mars,2013

translatio by http://www.vivre-apres-fukushima.fr

 

Pendant la montée des escaliers raides menant au sanctuaire Shinto de Yamatsumi, dès la passerelle d’entrée au bas de la montagne, j’ai eu devant moi vue sur le beau village d’Iitate entouré d’une somptueuse nature.


Une rumeur a couru, basée sur un programme de télévision, affirmant que le sanctuaire de Yamatzumi bloquait les radiations, protégeant le village. J’ai parlé de cette rumeur, mais la personne qui vit dans le sanctuaire s’est moquée de ma question, disant: « Oh j’ai entendu parler de cela ». La télévision a vraisemblablement voulu créer un épisode émotionnel en affirmant que le sanctuaire Shinto protège le village des radiations.

Read More 0 Comments

Sat

04

May

2013

La justice de Sendai rejete la demande de 14 enfants pour leur evacuation

Read More 0 Comments

Wed

01

May

2013

Le CRMS, Station Citoyenne japonaise de mesures de la radioactivité, publie ses résultats d’analyses de 6886 échantillons d’aliments

« Ce qui suit est le communiqué de presse du CRMS qui couvre l’ensemble de la recherche qu’il a entrepris depuis Juillet 2011 concernant le suivi radioactifs de 6886 échantillons d’aliments. Une brève analyse de la recherche peut être trouvée au bas de cet article. Cependant, les résultats détaillés sont disponibles uniquement en japonais, sur cette page.

Quels sont les niveaux réels des substances radioactives dans les aliments japonais un an après la révision des critères de sécurité du gouvernement?

 

La Station citoyenne de mesure de la radioactivité (CRMS, Directeur exécutif: Aya Marumori) a rassemblé les résultats des mesures de contamination radioactive réalisées principalement dans la préfecture de Fukushima après l’accident la centrale nucléaire Fukushima Daiichi de Tokyo Electric Power Company de (TEPCO)

 

Read More 0 Comments

Wed

01

May

2013

Lettre d’un père de Fukushima à un père de Tchernobyl

Le 15 Avril 2013, un père qui a quitté Fukushima a expédié une lettre à Leonov, un père du Belarus pour le remercier de ses conseils. Le 26 Mars, Leonov avait donné un ensemble de conseils à des habitants de Fukushima par le canal du World network website à propos de la vie à Gomel, Belarus, après avoir vécu le désastre historique de Chernobyl.

 

Cher Mr. Alexandre Leonov

 

Bonjour. Merci beaucoup pour vos informations précieuses au sujet de la protection des enfants contre les radiations! Nous avons quitté Fukushima pour aller dans la préfecture de Nagano, libre de radiations. Nous sommes occupés à suivre une formation en agriculture pour démarrer notre propre vignoble. J’ai accompagné Mr Nestrenkopendant sa visite à Fukushima l’automne dernier. J’ ai été très choqué de l’entendre dire: » il est incroyable que des gens vivent à des endroits où le niveau de radiation est supérieur à 1 µSv/heure« . Je me sens très triste de cette réalité. Je comprends parfaitement ce que l’on ressent quand vous pensez à quitter votre ville natale.

Read More 0 Comments

Fri

12

Apr

2013

Fukushima : “il faut s’attendre à une hausse importante des pathologies cancéreuses”

Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire. Deux ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi, le responsable du laboratoire indépendant de la Criirad (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité) fait le point sur la radioactivité au Japon, et ses conséquences sur la population, avec la participation de son partenaire japonais Wataru Iwata.

 

Deux ans après la catastrophe de Fukushima, quelle est la situation sur place ?

 

La contamination est toujours importante au niveau du sol. Le césium 137 qui a été déposé principalement au mois de mars 2011 sera radioactif pendant encore longtemps. Sa radioactivité ne sera en effet réduite de moitié que dans 30 ans. Ce césium émet des rayonnements gamma très puissants qui peuvent travers les portes, les fenêtres et les murs des habitations.

 

Au moment où nous parlons, des centaines de milliers de personnes dans la préfecture de Fukushima, mais pas seulement, subissent des doses de radiation nettement supérieures à celles qui sont normalement considérées comme tolérables.

Read More 0 Comments

Fri

12

Apr

2013

Fukushima, deux ans après (Magazine du développement durable du : 13/03/2013)

Ils ne cessent de vouloir tourner la page, mais y arriveront-ils seulement un jour. Beaucoup de japonais vivent aujourd'hui encore avec le traumatisme du 11 mars et de ses conséquences. Deux ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, deux millions d'habitants de la région contaminée vivent avec un suivi médical et 40% des enfants présentent des signes qui peuvent être inquiétants.

 

Invité : Bruno Chareyron, Physicien nucléaire, responsable du laboratoire du CRIIRAD le centre de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité en France.

 

Source: Medi 1 Radio

0 Comments

Thu

11

Apr

2013

3 Fukushima deux ans après : la radioactivité reste trop élevée

Deux ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, au Japon, la région se relève doucement. Les Japonais ont rendu hommage aux victimes du tremblement de terre et du tsunami qui ont également touché le pays, le 11 mars 2011. La radioactivité reste très importante dans les régions autour de la centrale. la situation reste grave pour la CRIIAD, la Commission de recherche et d'information indépendante sur la radioactivité.

 

Le Japon a commémoré lundi la triple catastrophe qui a fait près de 20'000 morts, il y a deux ans. Tremblement de terre, tsunami et une catastrophe nucléaire ont frappé le pays, le 11 mars 2011. Deux ans après, le pays panse encore les plaies de l’accident de Fukushima. Des milliers de personnes n’ont toujours pas pu rentrer chez elles. La région autour de la centrale nucléaire reste fortement radioactive, et ce malgré les travaux de décontamination entrepris. D’ailleurs, pour Bruno Chareyron, il est impossible de dépolluer totalement la zone. Il est membre de la CRIIAD, la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité.

Read More 0 Comments

Thu

11

Apr

2013

FUKUSHIMA: une catastrophe nucléaire pollue pour très longtemps rappelle la CRI-RAD

La CRII-RAD organisait sur le salon Primevère une conférence à l'occasion des deux ans de la catastrophe de FUKUSHIMA. L'association est intervenue pour aider les populations à faire face à des conditions de vie marquées pour longtemps par des pollutions radioactives.

 

Bruno Chareyron, physicien à l'association CRII-RAD montre une habitation de la région de Fukushima. Sur la photo, des arbres sans branches. Il explique. La pollution radioactive a touché les feuilles et les branches des arbres ont été coupés, ce qui a nécessité des semaines de travail. Le sol a conservé une partie de sa radioactivité. La pelouse a été remplacée par de la pelouse artificielle.

 

Ailleurs dans la région de Fukushima, la radioactivité a à peine baissé. Des dizaines de milliers d'habitants vivent dans des ambiances radioactives, dans leurs habitations, dans les écoles. Un accident nucléaire marque pour longtemps, des territoires, des villes, des ressources naturelles.

 

C'est ce qu'ont expliqué ce vendredi lors d'une conférence organisée dans la cadre du Salon Primevère, les responsables de la CRII-RAD, Roland Desbordes, Président et Bruno Chareyron. Ils étaient accompagnés de Watara IWATA, directeur de l'association japonaise CRMS et d'Alain Chabrolle, vice-Président de la Région Rhône-Alpes en charge de l'environnement.

Read More 0 Comments

Tue

26

Mar

2013

Fukushima, des nouvelles du désastre: Rencontres à l’initiative de l’Assemblée antinucléaire du Plateau

Read More 0 Comments

Sun

24

Mar

2013

Fukushima après la crise : la vie normale reste anormale

0 Comments

Fri

22

Mar

2013

Interview du maire Idogawa après sa démission

0 Comments

Thu

21

Mar

2013

Le responsable du World Network parle de l'OMS et de l'AIEA le jour anniversaire de Fukushima

0 Comments

Thu

21

Mar

2013

Ne refaites jamais cette erreur - Lettres d'enfants de Fukushima lues aux Nations Unies

0 Comments

Thu

21

Mar

2013

Fukushima Maintenant - Mars 2013

Read More 0 Comments

Wed

20

Mar

2013

C’était un jour si calme… Séisme et tsunami au Japon en mars 2011, en podcast sur France Culture

 

Read More 0 Comments

Thu

14

Mar

2013

Rencontre avec des évacués à Matsumoto

Matsumoto City, préfecture de Nagano, est une ville universitaire de 240.000 habitants, avec une abondante nature, à 320 kilomètres des centrales nucléaires de Fukushima. Afin d’échapper aux conséquences de l’accident nucléaire, environ 300 personnes ont évacué vers Matsumoto city et ses environs. Les 4 et 5 mars 2013, le Dr. Sebastian Pflugbeil, un physicien président de la société allemande pour la protection des radiations, et le Pr. Eugène Eichhorn, un mathématicien président du forum germano-japonais pour la paix (Berlin), ont visité Matsumoto.

 

Dans la soirée du 4 mars, le Dr Pflugbeil et Pr. Eichhorn ont rencontré les familles d’une trentaine d’évacués. Les Dr Pflugbeil et Pr. Eichhorn ont plusieurs fois visité le japon après le désastre nucléaire, soulignant à chaque fois la gravité de la situation. Le Dr Pflugbeil a dit: » Après le désastre de Tchernobyl, d’énormes dangers pour la santé ont été vus même en Bavière (Allemagne), qui est à 1.200 km de Tchernobyl. Ces dangers ont commencé d’apparaître 5 à 6 ans après le désastre.

 

Du fait du désastre de Fukushima, même le sud de Tokyo est autant contaminé que la Bavière. Par conséquent, les mêmes risques néfastes pour la santé devraient être prévus dans cette région. Nous avons à réfléchir sérieusement sur ce que nous devrions faire. » Au même moment le Pr. Eichhorn a dit: » Il n’est pas possible de défaire ce qui est arrivé. Ce que nous devons certainement faire maintenant, c’est de ne pas remettre en exploitation les centrales nucléaires. »

Read More 0 Comments

Mon

04

Mar

2013

Pour le soutien des sinistrés de l’accident de Fukushima: NOS VOISINS LOINTAINS – 3.11

NOS VOISINS LOINTAINS – 3.11


est une association loi 1901 à but non lucratif dont tous les membres sont bénévoles. Son objectif est de venir en aide aux populations sinistrées de Fukushima.

 

Nous avons choisi ce nom en espérant créer des liens entre des peuples éloignés mais pouvant néanmoins partager une expérience en tant que « voisins ». L’expression prend son origine dans un proverbe japonais : « Dans les moments difficiles, on peut plus compter sur ses voisins que sur sa famille qui habite loin ». Nous souhaitons ainsi dépasser à la fois la distance et l’absence de relations familiales ou autres qui créent des obligations.

 

Plus libre et plus flexible, nous souhaitons accompagner les sinistrés là où les instances politiques n’arrivent pas.

 

Comment ça fonctionne ?

 

Nous coopérons avec des organismes d’aide aux sinistrés au Japon, notamment avec le Réseau de Fukushima pour protéger les enfants de la radioactivité (Kodomo Fukushima), et Sapporo Musubiba.

 

Nos Voisins Lointains 3.11

Read More 0 Comments

Mon

04

Mar

2013

Témoignage d'un évacués de Fukushima

0 Comments

Mon

04

Mar

2013

Le temps presse : Manifestation à Tokyo - Shinjuku

1 Comments

Sat

02

Mar

2013

Fukushima, la mémoire vive du web

0 Comments

Sat

02

Mar

2013

Pourquoi je ne peux pas évacuer Un père de Fukushima se confie 07/02/2013

Read More 0 Comments

Sat

02

Mar

2013

Révélation d'un ancien travailleur du nucléaire : vêtements d'enfants contamines à 470 Bq/kg

0 Comments

Sat

02

Mar

2013

La réalité à Fukushima - un avocat japonais prend la parole à l'ONU

Read More 0 Comments

Sat

02

Mar

2013

Discours aux Nations Unis du maire de la ville où est implantée la centrale de Fukushima

Read More 0 Comments