3 Fukushima deux ans après : la radioactivité reste trop élevée

Deux ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, au Japon, la région se relève doucement. Les Japonais ont rendu hommage aux victimes du tremblement de terre et du tsunami qui ont également touché le pays, le 11 mars 2011. La radioactivité reste très importante dans les régions autour de la centrale. la situation reste grave pour la CRIIAD, la Commission de recherche et d'information indépendante sur la radioactivité.

 

Le Japon a commémoré lundi la triple catastrophe qui a fait près de 20'000 morts, il y a deux ans. Tremblement de terre, tsunami et une catastrophe nucléaire ont frappé le pays, le 11 mars 2011. Deux ans après, le pays panse encore les plaies de l’accident de Fukushima. Des milliers de personnes n’ont toujours pas pu rentrer chez elles. La région autour de la centrale nucléaire reste fortement radioactive, et ce malgré les travaux de décontamination entrepris. D’ailleurs, pour Bruno Chareyron, il est impossible de dépolluer totalement la zone. Il est membre de la CRIIAD, la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité.

Le manque d'information, l'omerta qui entoure la radioactivté est un réel problème pour la Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité. La CRIIAD, qui a été fondée suite aux mensonges des autorités françaises autour de Tchernobyl, se dit scandalisée face à répétition de l'histoire.

 

Pour Bruno Chareyron, il est donc essentiel pour les populations d'obtenir des informations indépendantes et objectives, qui reflètent la réalité.

 

Plus d'info sur www.criirad.org

 

Auteur: Marion Petrocchi

 

Source: Les News

Write a comment

Comments: 0